Sensibilisation : la relation entre le chien et l'enfant


Crédit photo : Dana Hyde Photog

La relation enfant/chien peut être délicate dans la mesure où beaucoup de parents n'enseignent pas à leur progéniture comment agir en présence d'un animal. Les chiens sont des compagnons formidables pour l'Homme mais il ne faut pas oublier que tout comme nous si ils se sentent menacés, ils peuvent mal réagir. C'est pourquoi il est très important d'enseigner aux jeunes à respecter les animaux et qu'il peut être utile de leur expliquer comment réagir en cas de potentielle attaque.

Quels sont les effets positifs du chien sur l'enfant ?

D'un point de vue psychologique, les chiens permettent principalement aux enfants (ainsi qu'aux adultes) de diminuer leur stress et de sociabiliser avec les animaux et l'Homme (ex : des enfants autistes ont changé de comportement social avec l'animal et leur entourage grace à une relation d'amitié avec un chien). Ils comblent également le besoin affectif de leurs maitres en communiquant un sentiment de confiance et de sécurité auprès de ceux qui l'aiment. La présence canine au sein d'une famille avec enfants sécurise, évite l'ennui (grâce aux jeux, promenades, etc.), responsabilise et permet de limiter le sentiment de solitude que certains enfants peuvent ressentir. Pour finir, la présence d'un chien facilite la maturation psychoaffective et psychomotrice de l'enfant, l'aidant ainsi à apprendre à se contrôler.

Un besoin d'éduquer les enfants vis à vis des chiens

Pour que la relation entre l'enfant et le monde canin soit sécure, il y a deux points importants à enseigner aux jeunes : comment se comporter avec les chiens et comment prévenir/réagir en cas d'attaque. Comme le dit l'Association Médicale Canadienne "on doit encourager les parents à apprendre à leurs jeunes enfants à traiter tous les chiens avec la plus grande sagesse." Ainsi, il est nécessaire de leur enseigner à respecter les animaux car ceux-ci ne sont pas des objets (voir le paragraphe suivant). Il faut noter que le chien est un animal dont le passé est encré dans le système nerveux, ce qui signifie que si un enfant le maltraite il risque de ne plus aimer les jeunes humains qu'il rencontrera plus tard. Cet enseignement devrait s'adresser à tous les enfants car même si certaines familles ne possèdent pas de compagnon, leurs enfants sont quand même exposés aux chiens dans la vie de tous les jours (dans la rue, dans les parcs, etc.). Concernant la prévention pour les morsures, la suite de cet article vous renseignera à ce propos.

Que doit-on enseigner aux enfants ?

Voici une liste de conseils issus de dresseurs canins qui permettent aux enfants de bien agir en présence canine afin qu'une relation de confiance s'installe entre les deux êtres :

-Il faut laisser du temps à la plupart des chiens pour qu'ils apprennent à connaitre et à faire confiance à un jeune humain. La période d'adaptation est donc à surveiller attentivement pour que l'animal soit à l'aise avec l'enfant.

-Il ne faut absolument pas tirer la queue des chiens ni leurs oreilles. De plus, il est recommandé de ne pas approcher son visage de celui du chien lors des jeux.

-Il ne faut pas déranger un chien qui est en train de manger car certains ne tolèrent pas que l'on s'approche de leur nourriture. L'animal peut mal le prendre et présenter des signes agressifs (ex : montrer les dents, grogner).

-Il faut veiller à ne pas crier et faire des gestes trop brusques proche des chiens, et encore moins à les frapper car l'animal peut l'interpréter comme étant un signe de provocation ou cela peut tout simplement le marquer à vie.

-Il ne faut pas réveiller ou faire peur à un chien qui dort car la surprise peut parfois créer des réactions innatendues de la part des animaux.

Nous vous recommandons de vous renseigner sur les autres choses à enseigner aux enfants afin de garantir une bonne relation entre eux et les animaux de compagnie.

Quel est le rôle des parents ?

En tant que responsable de sa progéniture, et parfois de son animal, un parent doit surveiller en permanence les interractions de ses protégés et savoir évaluer pour l'enfant lorqu'il y a un risque de blessure. Voici donc quelques habitudes à prendre afin d'assurer la sécurité de votre enfant (et de votre chien) :

-Autoriser les enfants à jouer avec les chiens uniquement lorqu'un adulte est présent pour les surveiller.

-Veiller à ce que les jeunes respectent les animaux qui les entourent afin de ne pas provoquer ces derniers.

-Se renseigner sur les signes qui précèdent une attaque (grognements, attitude du chien, mouvement des oreilles, etc.) afin d'être apte à analyser une telle situation pour protéger ou au moins avertir votre enfant.

-Tenir les jeunes à l'écart des chiens errants qui sont dans une situation de vie instable et dont on ne sait rien. Contactez un refuge ou votre municipalité afin de signaler l'animal abandonné.

-Donner de l'attention à votre compagnon en présence des enfants afin qu'il ne se sente pas rejeté (surtout en cas de naissance d'un bébé).

-Surveiller sa progéniture afin qu'elle ne s'approche ou ne touche pas un animal sans avoir demandé l'autorisation du maitre du chien.

Nous vous recommandons de vous renseigner à ce propos car vous êtes responsable de vos enfants et de votre ou vos chien(s) de famille.

Pourquoi certains chiens mordent-ils des enfants ?

Il faut savoir que même un chien qui est ''gentil'' peut un jour mordre un étranger ou un de ses proches si il se sent menacé, provoqué, ou si il est effrayé ou bien battu. Les principaux cas de morsures sont dû à :

-L'attaque d'un chien agressif qui a été dressé pour être puissant (ex : chiens de garde) qui est mal surveillé.

-L'instinct de protection pour les humains dont ils sont proches, d'un lieu ou d'un objet.

-Le manque d'éducation de l'animal ; par exemple, selon des spécialistes canins, un chien qui n'a jamais été en contact direct avec des enfants peut finir par assimiler ces derniers à des proies. Les maitres eux aussi doivent enseigner à leurs compagnons le contact avec les jeunes humains et les autres animaux.

-Le manque de jugement de l'humain face aux races ou croisements qu'il juge innofensifs comparé à d'autres mais qui ont pourtant tout autant de chances de mordre.

-L'intrusion dans l'espace d'un animal craintif ; certains chiens comme les Hommes n'aiment pas les contacts avec les inconnus ou certaines catégories (ex : chats, autres chiens, enfants, etc.)

-La présence d'une blessure ou d'une maladie déclanchant l'instinct de défense de l'animal face à son sentiment d'impuissance.

N'hésitez pas à vous renseigner auprès d'un expert pour en savoir plus à ce sujet.

Comment réagir en cas d'attaque ?

Voici quelques consignes à donner à vos enfants pour les préparer à agir en cas d'éventuelle attaque et à leur rappeler si cela se passe en votre présence.

Avant l'attaque (lorsque le chien se met en position agressive) : -Ne pas bouger et regarder à terre tout en surveillant l'animal du coin de l'oeil. Détourner le regard est un signe de soumission. L'enfant peut également bailler pour exprimer un sentiment de tranquilité aux yeux du chien.

-Ne pas crier et si possible, attirer son attention avec un objet.

Si le chien passe à l'action :

-Prendre la position du foetus puis couvrir le visage et la nuque avec ses bras (il est important de montrer ce geste à l'enfant).

-Faire le mort en attendant qu'un adulte intervienne.

Pour défendre un enfant, il ne faut pas se concentrer sur lui mais sur le chien en tentant de lui rentrer un bâton, un objet large ou même votre propre bras dans sa gueule afin qu'il lache sa prise initiale. Sinon, vous pouvez tenter d'attirer son attention afin qu'il s'en prenne à vous mais sachez que des coups pourraient le porter à s'acharner d'avantage sur l'enfant.

Nous vous recommandons vivement d'en parler avec un spécialiste afin de savoir comment agir en cas d'agression.

En savoir plus sur les cas de morsures

Pour commencer, il faut savoir que les chiens de petite taille mordent tout autant que les grands chiens, voir même plus que les ''molosses''. Voici le classement des 15 chiens qui mordent le plus selon un étude de l'IVS (avec le pourcentage du taux de morsure) : 1. Berger Allemand (10%) - 2. Labrador (9%) - 3. Jack Russel (6%) - 4. Beauceron (3%) - 5. Border Collie (3%) - 6. Boxer (3%) - 7. Rottweiler (3%) - 8. Berger belge (3%) - 9. Braque : (2%) - 10. Cocker : (2%) - 11. Husky (2%) - 12. Chiens de type Pitbull (2%) - 13. Teckel (2 %) - 14. Épagneul (2%) - 15. Yorkshire (2%).

Ensuite, sachez qu'aux yeux de la loi, le propriétaire du chien est tenu responsable des agissements de son compagnon (même si celui-ci s'est échappé) en cas de morsure d'un humain ou d'un autre animal. Être maitre comporte en effet les responsabilités suivantes : éduquer son animal, le surveiller (surtout en présence d'enfant, d'un inconnu ou d'un autre animal), le tenir en laisse lors des promenades, et autres.

Pour finir, sachez que la plupart des chiens qui ont déjà attaqué un humain connaissent la victime. Ce qui signifie qu'un enfant doit toujours être en présence et sous la surveillance assidue d'un adulte lorsqu'il y a un chien présent proche de lui.

Mégane,

Chroniqueuse

#comportement #canin #animaux #chien #éducation