''Pit Bull'' empoisonné, garderie désertée; une famille vit l'enfer au Québec


Suite à la propagande haineuse envers les chiens de la catégorie ''Bull et Terrier'', de nombreux québécois propriétaires de tous types de chiens sont devenus la cible de personnes sans cœur: chiens empoissonnés (on compte déjà plusieurs cas de mort s'en suivant), agressions verbales et physiques sur les maitres et leurs compagnons, plaintes, menaces, et autres. La propriétaire d'une petite garderie de Saint-Lin-Laurentides et sa famille possédant Vanille, une chienne de type Pit Bull, ont récemment été les victimes de cette discrimination.

Pour commencer, le jeudi 16 juin quelqu'un s'est introduit par infraction dans le jardin de cette famille afin de donner des boulettes de viande contenant des morceaux d’ampoule à la chienne. Cette dernière a du suivre un traitement très rapidement afin de limiter les chances d'empoisonnement. La propriétaire de la garderie a dénoncé le fait que cette viande n'était pas seulement un danger pour Vanille mais aussi pour ses enfants ou ceux dont elle a la garde la semaine, car ceux-ci auraient pu tomber sur la nourriture piégée.

À la suite de cet événement, deux enfants ont été retirés de cet établissement par leurs parents, inquiets de la situation. Ce fut ensuite au tour d'une famille du quartier qui avait réservé une place de se défiler afin de choisir un autre établissement pour leur fille. Avant ces événements, aucun des parents ne s'était jamais plaint de la présence de Vanille sous le même toit que le service de garde.

Pour finir, cette famille est tout d'un coup devenue la cible de plaintes auprès de la police et a même reçu le lundi 27 juin une visite de l'inspecteur Canin de sa ville. Pourtant, avant que cet acharnement médiatique, personne n'avait jamais signalé quoi que ce soit concernant cette adorable chienne. Une de ses voisines est suspectée de s'acharner sur Vanille, et même d'avoir commis la tentative de meurtre sur la chienne.

Voici où mène la recherche de sensationnalisme des médias; au chaos. Cela pousse le public à commettre des actes graves et irréparables pendant que les journalistes s'enrichissent en profitant de l’innocence de leurs lecteurs et auditeurs.

Quand on regarde la vie de cette femme, ses enfants et Vanille, comment peut-on oser dire que c'est une mauvaise famille tout cela parce qu'elle possède un ''Pit Bull''? Au contraire, si des gens assez stables pour gérer une garderie possèdent ce genre de chiens, cela devrait plutôt faire comprendre au public que bien entourés ils sont comme tous les autres individus canins. Tout est toujours une histoire de mots et les journalistes s'en servent très bien en tant qu'armes contre certaines races de chiens et leurs croisements.

Merci à cette famille de nous avoir donné l'autorisation de raconter son histoire afin de faire connaitre la situation actuelle que vivent les propriétaires de chiens de type Pit Bull et des races qui y sont associées.

#pitbull #pitbull #poison #empoisonné