Les Québécois connaissent-ils bien leurs chiens de type Pit Bull?


Un questionnaire visant à analyser les connaissances sur les races et sur l'identification visuelle circule actuellement. Ce dernier peut sembler difficile, mais il permet de remettre en questions plusieurs points importants dans le bannissement de certaines races prévu par le projet de loi 128.

Pourquoi tester les connaissances sur les races?

La réponse à cette question est relativement simple: nous assimilons chaque chien que nous croisons à une race, mais moins nous en connaissons et plus nous avons de chances de nous tromper.

Pourquoi demander d'identifier visuellement des chiens?

De nombreuses études révelent qu'il est impossible de déterminer la race ou le type d'un chien de manière sûre, en se fiant uniquement à nos connaissances ou à une liste de critères.

Nous avons besoin de récolter le plus de participations possible afin de pouvoir analyser la situation et les connaissances des citoyens québécois.