Contestation du règlement animalier de Montréal: bientôt de retour en Cour


Depuis la fin de l'année 2016, la SPCA de Montréal et la Coalition pour la promotion de la sécurité des personnes et des chiens (CPSPC) travaillent ensemble sur la contestation en Cour du règlement animalier de la Ville de Montréal. L'annonce du projet de loi 128, en avril dernier, a malheureusement posé problème dans ce dossier, et le dossier a donc été reporté au 11 septembre 2017.

Retour sur l'échec du règlement montréalais

La Ville de Montréal a fait preuve d'un grand manque de réflexion lors de la rédaction du règlement sur le contrôle animalier, et cela se ressent particulièrement à travers son application: patrouille canine sans expérience, communications de fausses informations, modifications des règles (le test d'ADN n'est par exemple plus accepté), identification visuelle controversée, liste de critères morphologiques incomplète, et bien plus encore. Tous les animaux de compagnie paient pour le manque de jugement des humains, et particulièrement les races qui sont désormais bannies.

Une coalition pour réunir les experts

Lors de l'été 2016, la CPSPC a vu le jour afin de créer un organisme regroupant des expertises variées allant de l'éducation canine à la psychologie, en passant par la prévention contre les morsures. L'union de ces professionnels des domaines animalier et juridique vise à présenter des interventions fiables face au Juge. L'intervention de la coalition complète celle de la SPCA de Montréal, qui de son côté se concentre uniquement sur la partie visant les chiens de type Pit Bull et des races Pit Bull Terrier Américain, Bull terrier du Staffordshire et Terrier Américain du Staffordshire.

Pour continuer ce combat juridique contre la ville de Montréal, votre aide est plus que nécessaire! Nous vous invitons à visiter ce lien pour soutenir la CPSPC dans ses démarches dès maintenant!