Le Québec va de l'avant contre les types Pit Bull et Rottweiler


L'année 2018 marquera-t-elle la fin de la liberté des chiens du Québec, et particulièrement de ceux de types Pit Bull, Amstaff, Staffy et Rottweiler? Il se pourrait bien que oui... Après avoir laissé s'écouler quasiment un an suite au dépôt du projet de loi 128, le gouvernement Libéral du Québec se lance dans la dernière étape avant le vote final: les consulations. Les 20, 21 et 22 mars 2018 marqueront le destin de tous les chiens de la province. Le gouvernement fera-t-il encore semblant d'écouter des experts, dont certains ont des connaissances non pertinentes? Ou la science aura-t-elle raison du populisme comme à Montréal? Pour conserver la liberté canine, c'est la dernière ligne droite pour prendre action! Denis Coderre a perdu Montréal, et les Libéraux doivent maintenant perdre le Québec. N'hésitez pas à contacter les élus de votre ville pour manifester votre mécontentement et vos inquiétudes, car ce seront nos municipalités qui devront faire appliquer la loi. Pour agir, cliquez ici.