Police et "Pit Bulls" : un pas vers le positif


Récemment, nous avons publié l'histoire de Leonard (voir plus bas dans cet article) qui a rejoint la police de l'Ohio en évitant ainsi la mort en refuge. Cette histoire ayant connu un succès, tout en soulevant une certaine controverse suite à d'autres événements, voici quelques points positifs reliant la police aux chiens de type Pit Bull.

Le chien tué par la police de Laval

Il y a quelques temps, une vidéo virale a tourné sur les réseaux sociaux au sujet d’un chien abattu par un policier de Laval qui procédait à une arrestation avec ses collègues. Selon la version des services de police de Laval, le chien présentait un danger pour les agents et il a donc été abattu avec plusieurs balles.

Cet événement a provoqué une panique auprès des propriétaires de chiens et des résidents de Laval, mais il ne faut pas oublier que c’est un événement isolé, au cours duquel, certes, le chien aurait pu être maitrisé autrement.

Cependant, plusieurs policiers de Laval et de partout au Québec sont propriétaires de ce type de chiens, ou les apprécient au même titre que tous les autres. Plusieurs d’entre eux sont attristés de devoir saisir des chiens à cause du bannissement de certaines villes, et doivent également se plier aux conditions pour garder leur propre compagnon s’ils sont gardiens de ce type de chiens.

Kia, chienne K9 dans l’État de New-York

Kiah est une magnifique chienne de type Pit Bull qui a été trouvée errante dans un parking d'épicerie avec une blessure importante à la tête. Prise en charge par un refuge, elle a finalement terminé avec Brad Croft, le directeur des opérations d’Universal K9 qui a formé des centaines de chiens pour la police.

Kiah elle est le premier chien de type Pit Bull K-9 de l'état de New York. Elle fait désormais partie du département de police de la ville de Poughkeepie, et travaille avec son partenaire humain l'agent Justin Bruzgul.

L'adoption de Kiah a été réalisée grâce à une subvention de la Animal Farm Foundation, un organisme s’opposant à la discrimination envers certaines races, et particulièrement des chiens de type Pit Bull. Grâce à eux, cette adorable chienne est désormais la première de son type à assurer la sécurité de la population.

Lors de son évaluation, elle a complété tous les critères nécessaires à sa sélection, ce qui l’a menée à être sélectionnée pour devenir chienne de détection. Sa confiance, sa curiosité et sa capacité à focusser sur un objet durant une longue période font d’elle une excellente travailleuse.

Leonard, chien K9 en Ohio

Leonard est lui aussi un chien de type Pit Bull qui n’avait plus de famille et qui fut pris en charge par la Union County Humane Society de l’Ohio. Vu son niveau d’énergie, le directeur de l’établissement le confia à Storm Dog K9 Training, dont le directeur, Mike Pennington, voyait un grand potentiel en ce chien.

C’est à Clay Township, en Ohio, que Leonard a convaincu le chef de la police, Terry Mitchell, le menant rapidement à rejoindre l’équipe en tant que premier agent K-9. Les officiers du poste local ont compris qu’un chien équilibré et conditionné à un travail est en mesure de devenir un officier K-9 peu importe sa race ou son croisement.

Leonard a échappé à la mise à mort au refuge, pour dédier sa vie à la protection des citoyens de sa ville. Il serait intéressant et moins coûteux pour les services de police d’adopter des chiens de refuges, plutôt que de se procurer des chiens d’élevages.

Sauver des chiens dans le besoin

N’oublions pas ces officiers héroïques qui ont sauvé la vie de chiens de type Pit Bull en danger ou maltraités:

Par exemple, un agent de police de Chicago s’est empressé de partir sauver un chien qui saignait abondamment suite à de mauvais traitements. Le brave Jack a perdu une patte suite à cela, mais il est resté en vie grâce à l’intervention de ce policier, de son collègue et d’une citoyenne qui l’ont rapidement emmené chez un vétérinaire.

Aussi, Gary Carter, du département de police d'Arlington, au Texas, a découvert un Pit Bull sympathique errant dans les rues et a emmené le chien nommé Jeffery dans un refuge ayant réussi à retrouver son propriétaire. La photo du chien et lui est devenue virale sur les médias sociaux en un rien de temps.

Pour finir, la police des Philippines a participé au sauvetage de quelques 300 chiens de type Pit Bull qui était utilisés et reproduits pour des combats. Une période de surveillance de deux semaines avait été mise en place pour coordonner efficacement l’intervention!