Témoignage: ''entre deux sauvetages de chiens de type Pit Bull''

08/03/2017

Parce que le jugement est une arme au même titre que les mots, chaque année des milliers de chiens payent pour les erreurs et le manque de jugement de beaucoup d'humains. Je crois qu'aujourd'hui plus que jamais, au cœur d'un peuple qui abandonne quelques 500 000 chats et chiens par année (dont environ 80% sont mis à mort selon une enquête de Sondage Léger), nous devons nous unir pour les sauver.

 

Protection Pit Bulls a décidé de venir en aide à des chiens abandonnés suite à la vague de panique entraînée par le nouveau règlement animalier de Montréal, et j'ai tout de suite voulu participer à ces sauvetages. Au début, j'étais loin de me douter de tout ce que nous allions affronter et de toutes les merveilles que nous allions accomplir. Alors aujourd'hui, je trouve important de partager avec vous, les citoyens qui adoptent ou abandonnent ces chiens, les difficultés et le stress que vivent chaque jour les refuges et groupes de sauvetages.

 

Les jugements et leur impact

 

Certes, nous attendons tous des refuges et "rescues" un minimum d'éthique, en commençant par le respect et la santé des animaux sauvés. Bien que certains mériteraient de fermer à cause des mauvaises conditions dans lesquelles leurs pensionnaires sont gardés, d'autres se donnent corps et âmes pour sauver des vies. Pour avoir collaboré avec beaucoup d'entre eux afin d'aider des chiens de type Pit Bull, j'ai pu observer une réalité qui me désole grandement. Beaucoup luttent pour rester ouvert à cause du manque de fonds et de bénévoles, et se font ouvertement critiqué à cause des répercussions de cela. Lorsque des personnes mal intentionnées répandent des informations fausses ou négatives sur ces refuges et groupes de sauvetages (que je juge bons par leurs attentions), ce sont les chiens en adoption qui payent. Si vous observez des failles dans leur mode de travail, j'estime bien plus mature de tenter de leur venir en aide plutôt que de les dénigrer publiquement sur les réseaux sociaux. 

 

Pas d'argent, pas de sauvetages

 

Ces refuges ont besoin de fonds pour payer diverses factures: local, électricité, nourriture, soins vétérinaires, accessoires pour les animaux, etc. Les frais d'adoption ne permettent généralement pas de couvrir les soins des chiens adoptés (incluant souvent la stérilisation, la vaccination, le vermifugeage, le micro-puçage et autres) et les dons sont alors une ressource nécessaire à leur travail. Les groupes de sauvetages et les refuges doivent également toujours avoir des économies pour les cas d'urgences vétérinaires qui peuvent parfois atteindre des milliers de dollars selon la maladie ou la blessure du chien. Les animaux recevant ces soins sont pourtant mis en adoption avec les mêmes frais que les autres, ce qui signifie que la majorité des soins doivent provenir de dons ou de surplus des frais d'adoption des autres chiens (qui sont par exemple déjà stérilisés à leur arrivée au refuge ou dans la famille d'accueil). Voici les raisons pour lesquelles les frais d'adoption varient généralement entre 350 et 500$, et pourquoi les collectes de dons doivent rester actives à longueur d'année. Un petit 5$ par mois, offert par plusieurs personnes bien intentionnées, fait une grande différence pour les aider à continuer leurs sauvetages.

 

Critiques du public 

 

Je tiens aussi à parler de ces personnes mal intentionnées qui tentent de nuire aux sauveteurs d'animaux et refuges suite à des conflits ou autre. Il n'est pas rare qu'une famille qui s'occupait mal de son animal se retrouve à propager de la diffamation contre ceux qui ont pris en charge leur chien. De même pour des gens qui se font refuser leur demande d'adoption pour X ou Y raison, j'en vois souvent se plaindre en disant que le refuge ne souhaite pas vraiment faire adopter leurs pensionnaires. Au contraire, les bons "rescues" et refuges aiment prendre le temps de choisir la famille idéale pour leurs chiens et non de chercher parmi leurs pensionnaires quel sera le meilleur chien pour vous. Dans ce genre d'histoires, avant de croire ces personnes, il est toujours important de demander sa version au refuge ou ''rescue'' car généralement ces gens négatifs sont mal intentionnées par intérêt personnel, sans tenir compte de la réalité. D'où ma question: quelle personne irresponsable avec ses animaux ou jugée non apte à adopter accepterait de voir la vérité en face? Généralement ils nient les faits et ressentent de la colère, ce qui est humain.

 

Les euthanasies

 

J'ai à cœur les chiens et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour les aider, mais lorsque je vois des citoyens se plaindre que tel ou tel refuge euthanasie, je ne peux m'empêcher de les défendre. Le Québec a une surpopulation canine et féline prouvée par des études et la situation des refuges/fourrières, qui pour la plupart débordent d'animaux abandonnés. Tant que des usines à chiots existeront et que des gens reproduiront leurs chiens, d'autres individus canins sans familles continueront de se faire mettre à mort car il n'y a pas assez de demandes d'adoption par rapport au nombre d'animaux abandonnés. Lorsque des établissements sont complets, ils ne peuvent pas entasser les animaux dans des cages, et doivent donc malheureusement mettre fin à leurs jours. Les chiens présentant des signes d'agressivité sont également des victimes de cette surpopulation car ils nécessitent du temps pour la rééducation, et prennent donc une place à long terme ainsi qu'un éducateur canin ; chose que plusieurs refuges et fourrières ne peuvent pas se permettre. Si deux chiens se reproduisent, que leurs enfants aussi, et que leurs petits enfants le font également, on se retrouve avec des centaines de chiens dont la source est le duo initial. Même si plusieurs particuliers ne font qu'une portée, cela participe grandement à la surpopulation car tous ensemble ils mettent au monde des centaines de chiots chaque jour, et une partie d'entre eux finissent en refuges également. 

 

J'en aurais bien plus à vous raconter mais dans cet article, vous avez lu les points que je trouve les plus importants à faire connaitre. J'espère que ce texte vous permettra de mieux analyser les refuges et les problèmes du domaine animalier liés aux humains dans notre province. Si vous voulez nous soutenir dans notre travail, vous pouvez faire un don en cliquant ici!

Please reload